C’est jeudi matin, et il fait beau. Après un bon petit déjeuner en famille, mon mari Bruno se prépare pour sa sortie vélo sur la voie verte. L’occasion pour moi de faire un petit tour au marché du Boulou, et de faire découvrir les produits locaux à mes enfants. Depuis le début des vacances, Bastien n’arrête pas de me réclamer du saucisson, ça devrait facilement se trouver !

Avec ce grand soleil, c’est casquette obligatoire pour Bastien et Noémie. Je prends mon chapeau et nous voilà partis ! Ah, j’oubliais le plus important : mon panier en osier !

Hébergés en centre-ville, il ne nous faudra que 3 minutes à pieds pour rejoindre la Rambla.

A peine arrivés, on se sent déjà transportés dans l’ambiance typique d’un marché du sud ! Olives, charcuteries, fromages, fruits et légumes... Je suis étonnée : il y a vraiment de tout ! Noémie m’interpelle car elle a vu, au loin, un stand de vêtements et surtout une robe à fleurs qu’elle aimerait essayer. Nous voilà dans la petite cabine d’essayage. Cette robe fleurie lui va à ravir : allez, c’est cadeau pour les vacances, en plus elle est en promotion.

On continue notre petite virée jusqu’au stand des charcuteries, où Pascal, commerçant atypique, commence à nous parler de ses produits tout en nous proposant de les goûter. Saucissons aromatisés aux olives, au chèvre ou aux noix : il y a un sacré choix ! Moi, j’ai un petit penchant pour celui aux olives et Bastien préfère celui au chèvre. Impossible de trancher, on prend donc les deux. Nous avançons le long de la rue aux palmiers. J’ai besoin de légumes, je prends quelques tomates, aubergines et poivrons sur les conseils de Francine, agricultrice catalane, pour essayer la recette de la fameuse escalivade.

Mon panier bien rempli, nous nous dirigeons vers l’Office de Tourisme, quand nous sommes interpellés par une odeur de paëlla : on se croirait presque en Espagne ! Je suis sûr que ça plaira à Bruno pour ce midi, lui qui me parle toute l’année de la paëlla de sa grand-mère !

Vraiment j’adore cette ambiance de marché méditerranéen, faisons un crochet par l’Office de Tourisme, peut-être auront-ils une liste des marchés du secteur ? J’y suis très bien accueillie et on me donne la liste des marchés des alentours. Il paraît que celui de Céret est incontournable, on y fera peut-être un tour samedi matin.

Oups, je n'avais pas vu l’heure passer, il est déjà midi ! Rentrons à l’appart, Papa ne devrait pas tarder à revenir de son escapade à vélo.

Ah ! Quelle bonne matinée au cœur de la vie Boulounencque, pleine de couleurs et de saveurs !