Nous sommes en vacances au Boulou avec un couple d’amis parisiens, Jean-Pierre et Martine. C’est la première fois que nous venons dans les Pyrénées-Orientales et nous avons vu sur internet qu’il y a pas mal de randos sympas dans le coin ! En bons amoureux de la nature et de balades, nous allons nous renseigner à l’Office de Tourisme pour en savoir plus, et pourquoi pas trouver un guide détaillé sur certaines randos. On nous renseigne sur les chemins de randonnées existants en Vallespir, nous nous procurons le topoguide « Le Petit Guide de Rando en Vallespir ». Le soir même, pendant le repas, nous choisissons parmi les 16 randonnées répertoriés dans le guide quelques circuits à faire pendant notre semaine de vacances au Boulou.

On commence avec une facile et pas trop loin pour se mettre en jambe, la première balade sera la « Bataille du Boulou », boucle de deux heures environ au départ du Boulou et d’environ 200 mètres de dénivelé. En plus c’est un circuit historique : ma femme est fan d'Histoire, ça va forcément lui plaire ! Nous voilà partis ce matin à 10h après un bon petit-déjeuner pour rejoindre le point de départ (à 5 minutes en voiture du centre-ville du Boulou).

Déjà 30 minutes de marche après être passés par deux panneaux historiques nous relatant quelques faits de cette bataille contre les espagnols en 1794, nous tombons sur une table d’orientation et un superbe panorama. Jean-Pierre sort son smartphone et nous prend en photo, pour capturer cette belle vue sur la plaine du Roussillon. Cette balade est vraiment un bol d’air et nous découvrons vraiment l’Histoire et le Patrimoine catalan.

Nous passons devant la Chapelle Saint-Luc au bout d’une heure, puis continuons notre circuit. On apprend même qu’il y a eu un petit tambour, et que cette bataille a valu au Boulou d’être inscrit sur l’arc de Triomphe à Paris, qui l’eu crut ?! Le Boulou regorge d’Histoire. Ce fut une belle matinée dans la nature, et comme nous sommes curieux on se demande même si on ne va pas s’inscrire aux visites guidées proposés par l’Office de Tourisme pour en savoir un peu plus...

Quelques jours plus tard, nous décidons de partir en randonnée (toujours de 2h) à Céret pour découvrir la balade « le Balcon de Céret » apparemment on peut même voir une cascade ! La distance est raisonnable : 8,5 km pour 265 mètres de dénivelé, cela nous convient parfaitement.

Nous avons choisi Céret car c’est une petite ville culturelle où nous avons d’ailleurs découvert un immense marché de terroir samedi matin. Notre besoin de nature et tranquillité est tellement nécessaire que cette semaine on ne se prive pas d’endroits « loin de la foule » (les plages bondées de monde, ce sera pour plus tard : on préfère les cadres intimistes !).

Nous démarrons donc du Mas de Nogarède (direction Maureillas) et nous garons la voiture au Parking de l’Astrabol. Cette balade en forêt nous ressource vraiment. En effet, on traverse un cours d’eau, on marche sur des roches (qui sont un peu glissantes, on a vraiment bien fait de prendre nos chaussures de marche). On longe un canal d’arrosage et on traverse même des champs de cerisiers (et oui, Céret c’est la capitale de la Cerise, il paraît que les premières cerises envoyées au Président de la République viennent d’ici !). Nous en cueillons une ou deux au passage, elles sont délicieuses.

Quel beau panorama sur la ville de Céret, je comprends mieux pourquoi les peintres sont venus immortaliser ces magnifiques paysages. D’ailleurs, on se dit qu’après la rando, nous irons visiter ce fameux musée d’Art Moderne, ce sera l’occasion de redécouvrir d’un œil artistique cette ville. On pique-nique au bord de la cascade, on ferai presque la sieste mais quand même on préfère ne pas trop tarder pour profiter du reste de la journée.

Quelle belle et agréable journée ! En rentrant, j’envoie les photos à notre fille : elle pourra venir avec sa petite famille. Le Vallespir c’est vraiment top pour profiter de la nature, du vélo, de la rando !